Processeur AMD

AMD processeurChez AMD de nombreuses gammes se superposent actuellement. Parmi les modèles annoncés comme « en fin de vie » et qui devraient être arrêtés dans les semaines/mois à venir on trouve tous les Athlon II et Phenom II X4/X6 gravés en 45 nm qui se distinguaient pourtant par leur bon rapport performances/prix. Il n’est ingénieux d’opter pour un tel processeur aujourd’hui, vu la compatibilité de la plateforme AM3+ avec les processeurs plus récents, Sans compter que les remplaçants graves en 32 nm ne font guère mieux, voire parfois nettement moins performant.

Dans l‘entrée de gamme, le processeur AMD A4/A6/A8 sur Socket FMI se distinguent certes par un cœur graphique intégré beaucoup moins exécrable que celui qu’on trouve sur les processeurs d’Intel, mais leurs fréquences extrêmement basses ruinent tout leur intérêt en pratique pour une machine de joueur. Sans compter qu’ AMD a déjà prévu leur remplacement d’ici quelques mois, avec le Socket FM2, bien entendu incompatible.

Dans le haut de gamme, les FX basés sur l’architecture Bulldozer ont aussi beaucoup déçu : chauffant énormément, disponibles au compte gouttes, cadencés à des fréquences assez faibles, ils offrent des performances inférieures aux meilleurs Core i7 d’Intel dans le meilleur des cas.

Dans les jeux, ils sont même carrément largués. Seule consolation : ils s’overclocke facilement, à condition que vous puissiez les refroidir avec un puissant watercooling.

Laisser un commentaire