CPU Intel

Intel CPUSi vous optez pour le CPU Intel, vous n’aurez pas à vous soucier des générations d’architecture : Sandy Bridge est désormais disponible à tous les étages de la segmentation tarifaire. Le choix se fera donc sur la fréquence, le nombre de cœurs et éventuellement, de manière beaucoup plus anecdotique, la taille du cache et la présence de l’Hyper-Threading. Les modèles les moins chers sont les Dual-Core, qu’on trouve dans les Celeron G500, les Pentium G3600/800 et les Core i3 2000. Bien que leurs appellations changent, ces différentes « gammes » sont quasiment identiques en pratique. La différence se fera donc sur la fréquence et sur quelques nuances subtiles : les Celeron disposent d’un cache L2 de 2 Mo (au lieu de 3 Mo pour les autres) et les Core i3 2000 bénéficient de l’Hyper-Threading. Aucun ne dispose d’un mode Turbo ou n’est disponible en version « K », apte à l’overclocking. Pour les Quad-Core, il faut passer à la gamme au-dessus : les Core i5 et i7 2000. Cette fois, on dispose bien d’un mode Turbo qui peut faire gagner jusqu’à 400 MHz de fréquence lorsque tous les cœurs ne sont pas utilises au maximum de leurs capacités. Une fonction pratique dans les jeux vidéo. Comme pour leurs homologues d’entrée de gamme, Core i5 et i7 ne se distinguent entre eux que par leur fréquence et accessoirement la taille du cache L3 (6 Mo contre 8 Mo) et la présence de l’Hyper-Threading dans les Core i7. Tous les processeurs fonctionnent sur la plate-forme DGA1155. En fin, les seuls modèles à cœurs, hors de prix, sont les Core i7 3000 qui, eux, nécessitent du LGA2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *